Vous avez complété 0% de ce questionnaire.
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Principaux défis et solutions pour une gestion durable des bioagresseurs

 

 

Bienvenue à l'enquête "Principaux défis et solutions pour une gestion durable des bioagresseur".

Notre équipe interdisciplinaires réunit chercheurs des issus d'universités et d'instituts de recherche internationaux de premier plan. L'enquête est pilotée par Niklas Möhring (CEBC-CNRS, France) et Robert Finger (ETH Zurich, Switzerland).

L'objectif de cette enquête est de dresser un état des lieux complet des principaux défis et solutions pour la gestion durable des bioagresseurs dans les principales régions agricoles du monde. Pour obtenir une vue d'ensemble de ces défis et des solutions, nous sommes très intéressés par l'évaluation d'experts de différentes régions, disciplines et professions.

Votre participation est donc très appréciée.

Sur la base des résultats de l'enquête, nous informerons les décideurs politiques, les chercheurs et les acteurs du secteur agroalimentaire des principaux défis et des trajectoires vers la gestion durable des bioagresseurs.

Ce questionnaire est anonyme ne vous prendra que 5-10 minutes à remplir.

Merci d'avance pour votre participation !

 

Change language:

English version

中文版本

Deutsche Version

Versão em português

Versión en español

Informations sur l'étude

Veuillez lire attentivement le texte ci-dessous et prendre contact si des questions subsistent.

Personnes de contact

Personne de contact (nom complet) :                  Robert Finger (rofinger@ethz.ch)
Groupe d'économie et de politique agricole, ETH Zurich

Personne responsable :                              Niklas Möhring (niklas.moehring@cebc.cnrs.fr)
CEBC-CNRS, France

Délégué à la protection des données ETH Zurich :     Tomislav Mitar, tomislav.mitar@sl.ethz.ch

Quel est l'objectif de cette étude ?
L'objectif de l'étude est d'évaluer les défis et les solutions pour une gestion durable des nuisibles dans l'agriculture mondiale hétérogène en se basant sur les opinions d'experts mondiaux sur le sujet. Les résultats de l'étude ne seront utilisés que pour informer les chercheurs, les décideurs politiques et les acteurs de la chaîne de valeur alimentaire sur les défis mondiaux hétérogènes et les priorités potentielles des politiques et des outils pour une gestion plus durable des nuisibles.

Combien de temps devrai-je investir ? Y a-t-il des risques ou des avantages ?
L'enquête prendra environ 10 minutes.

Il n'y a aucun risque : Les données seront traitées de manière anonyme et la participation à cette étude est volontaire.

Cette étude a été approuvée par la Commission d'éthique de l'ETH Zurich.

Quelles sont les données recueillies ?
Des données sur votre expertise de la lutte antiparasitaire durable, ainsi que votre évaluation des principaux défis.

Comment mes données sont-elles traitées ?
Les données seront traitées et stockées de manière anonyme uniquement sur les serveurs de l'ETH Zürich, en Suisse. Aucune conclusion ne peut être tirée sur les participants individuels. Seules les personnes impliquées dans le projet peuvent accéder aux données originales. Les données sont anonymisées avant d'être archivées et rendues accessibles à des fins de recherche. Les membres du comité d'éthique de l'ETH Zurich peuvent consulter les données originales à des fins de test et de contrôle, mais dans le strict respect de la confidentialité.

Quels sont mes droits sur les données ?
Vous pouvez à tout moment demander des informations complètes sur les données qui ont été recueillies auprès de vous dans le cadre de l'étude. Vous avez également le droit de les faire rectifier, de vous les faire remettre, d'en faire interdire le traitement ou de les faire supprimer. Vous pouvez révoquer votre consentement au traitement de vos données à tout moment sans donner de raisons. Votre personne de contact pour les demandes connexes est indiquée ci-dessus.

Qui finance l'étude ?
L'étude est autofinancée par le groupe Economie et politique agricoles de l'ETH Zurich.